Prochaines Dates

Prochainement : Corsica Boswell, ou la cause des Corses

Corsica Boswell, ou la cause des Corses

Photo de news

Corsica Boswell, ou la cause des Corses
Le 20/06/2019
Conférence

 

 

Conférences Corsica Boswell, ou la cause des Corses

Dans le cadre du projet Francà u mare, fondé sur un partenariat entre l’Université de Corse/ UMR LISA et Théâtre Point, dont l’objectif est de développer des échanges et des études comparatives, d’ordre universitaire et artistique, entre la Corse et l’Ecosse, deux conférences vous sont proposées :

Mercredi 19 juin 2019, Corte, Université de Corse, campus Mariani, salle DE01, 14h-18h30.

Jeudi 20 juin, Bibliothèque municipale d’Ajaccio, 18h.

NB : G. Turnbull et J. Viviès ont préfacé la réédition de l’Account of Corsica (Albiana, 2019)

 

« Tel est le gouvernement de la Corse, qui révèle une démocratie parfaite et bien organisée. Du Podestà et des Padri del Comune jusqu’au conseil suprême, le pouvoir croît progressivement, issu du peuple qui peut le reprendre et en disposer à son gré à la fin de chaque année. [...]. Ainsi fonctionne le gouvernement corse, et il ne fait pas de doute qu’il atteindra un plus haut degré encore de perfection bien que je le considère, tel qu’il est aujourd’hui, comme le meilleur modèle de forme démocratique qui ait jamais existé ». Voici la présentation que fit James Boswell du régime politique de Pascal Paoli.

Lorsque son État de la Corse (An Account of Corsica, The Journal of a Tour to that Island, and Memoirs of Pascal Paoli) est publié à Londres en 1768, James Boswell n’est pas encore considéré comme le brillant « inventeur de la biographie moderne. Toutefois, ce premier ouvrage marque le début fulgurant de la carrière littéraire de l’Écossais. Les 3500 premiers exemplaires furent épuisés en six semaines, et des traductions française, allemande, italienne et néerlandaise furent publiées dans l'année suivant sa parution.

Si cet ouvrage reste probablement la plus célèbre introduction au régime politique dirigé par Pascal Paoli, et un précieux témoignage sur la personnalité même du chef corse, il ne fait aucun doute que son auteur avait pour intention de pousser la Grande-Bretagne à intervenir dans les affaires de Corse, au point de verser parfois dans le panégyrique. Or, l’édition scrupuleuse des documents personnels de James Boswell, qui est loin d’être terminée, apporte régulièrement des éclairages nouveaux sur la biographie et l’évolution professionnelle de cet écrivain écossais particulièrement original.

Afin de présenter et de discuter ces récents apports, les deux séries de conférences des 19 et 20 juin 2019 s’appuient sur la présence de Gordon Turnbull, directeur général de l’édition des documents personnels de Boswell, à l’Université de Yale, et de Jean Viviès, qui a traduit et publié l’Account of Corsica, et lui a consacré sa thèse de doctorat. Lors de la conférence de Corte, ils confronteront leurs connaissances et analyses à celles de trois spécialistes corses des relations entre Boswell et l’île : Marie-Jeanne Colombani, Antoine-Marie Graziani et Francis Beretti. Lors de la conférence d’Ajaccio, ils présenteront l’État de la Corse de Boswell, dont ils ont préfacé la réédition bilingue par les éditions Albiana (2019).

 

 

 

 


Par exemple in Gérard Carruthers, Colin Kidd (dir.), Literature and Union: Scottish Texts, British Contexts, Oxford University Press, 2018.

Yale Editions of the Private Papers of James Boswell, https://boswelleditions.yale.edu

Site web : http://

Toutes les dates

C.T.C Pass Cultura Ville d'Ajaccio CNV ONDA SACEM RCFM Air Corsica CORSE Billet Yotof Photographies