L'Aghja en Plus

L'Aghja en plus

L'Aghja en plus, c'est la vie de l'Aghja en plus des concerts et spectacles de théâtre que nous programmons. C'est toute cette vie que nous souhaitons partager avec vous, chaleureusement et dans un rapport dynamique, pour que l'Aghja soit un véritable lieu de partage, d'échanges et de dialogue.  

Cette saison, au menu :

Ateliers de Théâtre Point

Théâtre Point, compagnie associée de l'Aghja, poursuit ses ateliers de formation, à destination des enfants, adolescents et adultes, et, comme chaque année, en juin, une Plate-forme Jeune Théâtre clôturera notre saison. Depuis la saison dernière, Théâtre Point propose également un atelier chant.

Pour tous les ateliers, infos et inscriptions : 04 95 20 41 15.

L'Aghja et les artistes en région

Cette saison, l'Aghja programme un grand nombre d'artistes insulaires.

Théâtre : 5 productions de compagnies corses : Main dans la main (Compagnie Spirale/Alexandre Oppecini) ; Burn's night (Compagnie Théâtre Point/Francis Aïqui dans le cadre du projet Corse/Ecosse Francà u Mare) ; Scappinu (en langue Corse, Compagnie Unità Teatrale/Jean-Pierre Lanfranchi) ; De mémoire de mouche Dylan revisited (Compagnie Hélios Perdita/Théo Kailer) ; Qui a peur ?  (Compagnie Animal 2nd / Nathanaël Maïni et Aurélie Pitrat).

Musique : 6 concerts : Fabienne Marcangeli (From Chet... to Jobin) ; concert RéZo avec 3 groupes : Way out to the moon, Shangri-La, The G ; Jazz in Aghja ; L'AttrachjuGryzzliliVitalba.

Lecture : 1 lecture de Théâtre Point (Francis Aïqui) dans le cadre du projet Corse/Ecosse Francà u Mare : Paroles croisées.

Résidences

Théâtre :

Nous accueillons en résidence 5 compagnies pour 6 spectacles : Cie Brouha Art (Cheveux) ; Cie Théâtre Point (Paroles croisées et Burn's night) ; La Fabrique Imaginaire (Digressions et autres détours avant de jouer) ; Cie Hélios Perdita (De mémoire de mouche Dylan revisited) ; Cie Animal 2nd (Qui a peur ?).

Musique :

Nous accueillons en résidence le collectif GRYZZLILI pour la création de Mess in time (Orso et Yann Le Borgne).

Una parola ardenti

Cette création de Jean-Yves Bosseur, compositeur, et Carmin Belgodere, compositeur et interprète, est soutenue par l’Aghja et Le Lazaret Culture Club, pour une 1ère représentation et une tournée en 2019. Cette œuvre originale issue de la confrontation entre musique corse de tradition orale et musique contemporaine a pour ambition de faire dialoguer une pratique polyphonique traditionnelle comme celle de la paghjella avec l’écriture contemporaine. Ce projet rassemble des chanteurs et des musiciens travaillant sur des textes originaux de Stefanu Cesari.

Le Cabaret insolite (Coproduction Mareterraniu / France 3 Viastella)

Pendant 4 jours, du 17 au 20 décembre, 8 concerts cabarets sont enregistrés à l’Aghja, en public sur invitation.

"Dans une ambiance tamisée, la voix suave de Barbara Carlotti nous entraîne à la rencontre d’artistes méditerranéens et hexagonaux. Elle nous fait pénétrer le Monde du cabaret, un monde où artistes et public communient, un monde de découvertes de nouveaux talents, un monde où la musique retrouve son sens premier, celui du partage.

Refaire vivre un contexte

Dès après-guerre, dans une France en reconstruction, la jeunesse à nouveau insouciante, pouvait s’encanailler la nuit dans l’ambiance musicale et festive des fifties. C’est à Paris, sur la rive gauche de la Seine, que des lieux singuliers voient le jour ou rouvrent leurs portes. À l’Ecluse, au Mephisto, à la Rose rouge, au Milord, et dans tant d’autres endroits, se croisent les futurs grands : Brel, Barbara, Gréco, Ferré, Vian, Gainsbourg…etc… En province et notamment en Corse, mais à Marseille, Bordeaux, Toulouse, etc … le Cabaret se développe, mais aussi dans tout le bassin méditerranéen. Cette forme d’expression connaît ses lettres de noblesse.  Cette époque prend fin avec l’irruption du rock et l’arrivée du yé-yé. Elle reste cependant une période fantasmée par ceux de ma génération, qui éprouvent le regret d’être né un peu trop tard pour l’avoir connue. Le cabaret c’est avant tout des lieux à échelle humaine, où les artistes et le public échangeaient… Et si de tels endroits existaient encore ? Si nous avions la chance d’y découvrir des artistes de la même veine que ces monstres sacrés ? S’ils pouvaient se produire eux aussi dans une telle atmosphère, d’insouciance et d’excellence chère à Juliette Greco qui disait de ces cabarets qu’ils représentaient "un moment magique avec une liberté extraordinaire". Avec le "Cabaret Insolite", nous voulons remonter le temps, partir en voyage à la rencontre de cet esprit années 50 et y emmener avec nous des artistes méditerranéens et latins de la nouvelle génération, curieux de partager cette expérience." Sabine Rognoni

 

 

 

 

C.T.C Pass Cultura Ville d'Ajaccio CNV ONDA SACEM RCFM Air Corsica CORSE Billet Yotof Photographies